BIGFLO ET OLI

BIGFLO ET OLI

+ BERYWAM, MAXENCE, OLYMPE CHABERT, TIOMA

LES ARENES DE DAX - DAX
Dimanche 24 juillet 2022, 19h00
BIGFLO ET OLI

BIGFLO ET OLI

+ BERYWAM, MAXENCE, OLYMPE CHABERT, TIOMA

LES ARENES DE DAX - DAX
Dimanche 24 juillet 2022 , 19h00
PLACEMENT NUMÉROTÉ
Chargement de votre séance en cours ...
1ER NIVEAU
TARIF PUBLIC
48,00 €
2EME NIVEAU
TARIF PUBLIC
43,00 €
3EME NIVEAU
TARIF PUBLIC
38,00 €
FOSSE
TARIF PUBLIC
33,00 €
0 billet, 0,00

BLEU CITRON et CITRON DORE présentent
BIGFLO ET OLI + BERYWAM, MAXENCE, OLYMPE CHABERT, TIOMA

BLEU CITRON et CITRON DORE présentent BIGFLO ET OLI + BERYWAM, MAXENCE, OLYMPE CHABERT, TIOMA

Après leur pause de deux ans, les deux frères décident de commencer leur tournée par les festivals à taille humaine. Ces festivals par lesquels ils ont commencé et ainsi retrouver les sensations du début. 
L’album presque terminé.. Ils préparent leur retour.

 

Retrouvez Bigflo et Oli sur scène aux côtés de Berywam, Maxence, Olympe Chabert et Tioma

BERYWAM
Le groupe de beatbox BERYWAM, originaire de Toulouse, composé d’un quatuor (Beatness, Rythmind, Wawad et Beasty) aux palmarès individuels avec des titres nationaux et internationaux, est actuellement Champion du Monde en titre de BeatBox par équipe. Outre leurs propres tournées qui les a emmené aux quatre coins du globe, ils ont fait plusieurs tournées de zénith avec BigFlo & Oli, qui leur a permis également de se produire à l’Accor Arena (20 000 pers.) et à la U Arena (30 000 pers.) à Paris, mais aussi à deux reprises au Stadium de Toulouse (60 000 pers.). Ils ont également participé à plusieurs émissions télé dont America’s Got Talent en 2019, finissant en quart de finaliste (Top 20), en ayant l’audition la plus visionnée avec plus de 120 millions de vues. Un premier album est attendu début 2022 avec en featuring Kimberose, BigFlo & Oli, Féfé, Rahzl (The Roots), Shaggy… Album réalisé par 20Syl (C2C, Hocus Pocus…) - En savoir plus sur Berywam

MAXENCE
La candeur des mots effleure l’austérité des propos. Qu’on se laisse influencer par sa dérision joyeuse ou ses approches agressives, Maxence, sur scène comme à l’image, aborde la mélancolie et nous laisse imaginer d’elle qu’elle est la racine de son monde. Un monde à fleur de peau, peu tranquille, qui viendra donner à sa pop alternative un parfum de rose enivrant. - En savoir plus sur Maxence

OLYMPE CHABERT
Elle a un prénom qui convoque la mythologie. Olympe Chabert a grandi dans une famille où l’art était au centre de tout. Ses parents qui se sont rencontrés sur une comédie musicale, lui ont transmis ce désir brûlant de création. La petite Olympe chante, tout le temps, elle tourne avec sa soeur dans les films faits maison que réalise son père. Mais il y a aussi, encore et toujours, la musique, elle se met donc au violoncelle, apprend le solfège. Elle ne veut pas avoir à choisir entre la comédie et la musique. Elle écrit ses premières chansons, en anglais. Pour accompagner sa voix. Une fois son Bac en poche, elle intègre le Conservatoire du 9e, où, durant deux années, elle apprend les secrets de la comédie musicale. Elle poursuit une saison au Cours Florent en classe libre, en partenariat avec le théâtre Mogador. Elle continue de chanter, son registre, c’est soprano. Car oui, elle a aussi pris des leçons de chant lyrique. “J’adorais ça. Je me suis éclatée. Et même, à un moment, mon rêve, à 12-13 ans, c’était d’être chanteuse d’opéra…”. Elle s’est trouvée, indéniablement. Un jour elle s’attaque à une reprise/medley de Columbine, le groupe de rap français, qu’elle adore. Elle le met en ligne sur son Instagram. Quelques jours plus tard Lujipeka, l’un des membres de Columbine, re-post la vidéo sur la page officielle. Qui devient la vidéo la plus vue sur l’Insta du groupe. - En savoir plus sur Olympe Chabert

TIOMA
Tioma, dans la vie, c’est Hugo, 22 ans, des Landes. Il chante et il rappe, avec sa guitare acoustique. Son style est hybride et sans contrainte, beau comme une promesse tenue. Il compose à la guitare et écrit ses textes. Ils viennent d’une émotion, d’une idée, d’un évènement qu’il a vécus ou qu’il a observés. Transformer la réalité pour mieux la dépasser, voilà son crédo. “J’aimerais dégager quelque chose de solaire. Je veux apporter du bonheur aux gens. Quant à la mélancolie, je n’y peux rien en fait (rires). J’écoute très peu de musique mélancolique mais quand je compose et écris, elle vient, souvent. Elle est plutôt intuitive, elle vient peut-être de ma peur de vieillir, de ne plus vivre toutes ces choses que j’ai aimées. Je parle beaucoup du temps dans mes morceaux. Profiter de l’instant, de chaque moment, partager, c’est aussi ça que je veux véhiculer…”.  - En savoir plus sur Tioma